RETOUR À LE SOLIDE


                                    Retour à le solide



     Depuis mes premières créations (années  90) l’abstraction fait partie de mon langage, passant de la figuration abstraite à la géométrie sensible, de l’art cinétique et sonore à l’art recyclé et à l’expérience de l’éphémère. Éclectique au niveau technique et du matériel. Convaincu du sens magique et poétique de la réalité, je considère que l’œuvre est une expression esthétique, politique, symbolique, poétique, où, l’espace, la matière, la lumière, les ombres, les concepts, les couleurs, les mouvements, les sons… etc., facilitent une expérience entre le spectateur et la chose appelée «art ». Dans ces moments du postmodernité ou néo postmodernité où « tout solide  se dissout », mon intérêt retourne vers la matière, le palpable et les matériaux traditionnels de la sculpture (pierre, fer, bois)  surement pour le confronter plus tard avec le léger, le fluide, le translucide, l’éphémère… ou peut-être c’est une réaction devant les tendances conceptuelles, digitales, virtuelles de la sculpture, En fin, je pense qu’il me faut seulement essayer, au moyen d’images, de capturer le vertige de la vie.

 Aranaga Juan Vicente



      
 Homme  qui regarde la lune






Femme contente







Aller, cours, cours...




Pensant aux mouettes



Pluie




Nuage






Contact & Liens
varanagajuan@gmail.com
sculpteurs-bretagne.org
youtube: vicente aranaga






















Commentaires

Articles les plus consultés